Enseignement de spécialité Théâtre

par Elise Zeniter, Marie Verdier, Teresa Cannavo

A raison de 4 heures de théâtre hebdomadaires, réparties comme suit : 3 heures de pratique, 1 heure de théorie, « il associe trois composantes essentielles : la pratique théâtrale, l’école du spectateur et l’approche culturelle. »

La pratique théâtrale

« La mise en œuvre de l’enseignement du théâtre est assurée par une équipe partenariale composée d’un enseignant aux compétences reconnues en théâtre et d’un artiste professionnel engagé dans un travail de création et soucieux de la transmission de son art. » (Instructions officielles).

En première, deux à trois chantiers, sur des textes de référence ou sur une création, sont mis en œuvre.

En terminale, il existe un programme limitatif de trois œuvres, revues régulièrement, sur lesquelles se basent la pratique artistique et la théorie.

L’école du spectateur

Les élèves de l’option verront d’une dizaine de spectacles - en soirée - qui donneront lieu à divers travaux, écrits ou oraux, permettant de découvrir différentes écritures dramatiques, différents dispositifs, différentes esthétiques. Ces écrits auront pour but de construire un avis argumenté, mais viseront aussi à développer imagination et sensibilité.

Cette école du spectateur, obligatoire pour tout élève soucieux de suivre l’option, est financée par le lycée à condition que l’élève s’engage à l’assiduité. Une note de parcours de spectateur permettra de valoriser ces sorties obligatoires. Attention : les lycéens se rendent et repartent du théâtre par leurs propres moyens, le trajet leur étant bien sûr indiqué. Les théâtres choisis pour l’année de seconde se trouve à Nanterre et à Paris (, Théâtre Nanterre-Amandiers, La Comédie Française,Théâtre National de la Colline, Théâtre de la Bastille, Théâtre de l’Odéon…).