Spécialité Physique-chimie

par François Salaün

Le choix de la spécialité "Physique-Chimie" est judicieux pour un élève de seconde qui :
• Aime expérimenter et résoudre des problèmes.
• Est curieux de comprendre son environnement.
• Est déjà un peu autonome en TP en seconde.
• A de bons résultats en maths et en physique en seconde.

/ !\ Important : La spécialité "Physique-Chimie" nécessite de suivre la spécialité "Mathématiques". En terminale la spécialité nécessitera de suivre la spécialité "Mathématiques" ou de prendre l’option « Mathématiques complémentaires ».

L’organisation des séances :
• 2h par semaine de Travaux Pratiques (TP) en demi-groupe :
- Les TP se font en binôme et sont évalués. Ils font partie intégrante du cours.
- En TP, on travaille la démarche scientifique, l’autonomie et l’efficacité, la communication.
• 2h par semaine de cours en classe entière.
Les cours permettent d’introduire les nouvelles notions de manière rigoureuse et de proposer des activités et exercices.
Le contenu est dans la continuité du programme de seconde. Pour en savoir plus sur le programme : https://cache.media.education.gouv.fr/file/SP1-MEN-22-1-2019/43/2/spe635_annexe_1063432.pdf

Par ailleurs, même si, à l’heure actuelle, les établissements du supérieur n’ont pas encore fait connaître les spécialités indispensables pour pouvoir accéder à leurs formations, le choix de la spécialité "Physique-Chimie" semble incontournable lorsqu’on envisage une orientation vers les nombreuses filières scientifiques :
• À l’Université : Licence Physique, Licence Chimie, Licence Physique & Sciences pour l’Ingénieur, etc.
• À l’Université : PACES (médecine), STAPS ("activités sportives").
• Écoles d’ingénieurs après bac avec cycle préparatoire intégré (INSA, UT…).
• Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) : MPSI (maths, physique, science de l’ingénieur)/PCSI (physique, chimie, sciences de l’ingénieur)/BCPST (biologie, chimie, physique, science de la Terre).
• La quasi-totalité des IUT du secteur industriel (soit 16 filières dont : Mesures physiques ; Science et génie des matériaux ; Réseaux et télécommunications ; Chimie & Génie chimique ; Hygiène, sécurité et environnement ; etc.).
• Les BTS des secteurs de la chimie, de la physique, du paramédical et de l’environnement (même s’ils sont réservés prioritairement aux élèves de sections technologiques ou professionnelles).