Elena Alfaro, un témoignage saisissant pour les Terminales Un échange émouvant, entre passé et présent

par Charlotte Di Maggio

Au cours de l’année scolaire 2017-2018, Elena Alfaro, survivante de la dictature argentine (1976-1983), est venue témoigner pour toutes les classes de Terminale. Elle a parlé aux élèves de son histoire au début de la dictature quand, suite à l’arrestation de son mari, les militaires l’ont saisie à son domicile pour l’amener dans un camp de concentration alors qu’elle était enceinte. Avec beaucoup d’émotion, elle a expliqué les conditions de sa détention, les tortures subies et sa libération presque miraculeuse, juste avant la naissance de son fils.

Réfugiée politique en France depuis 1977, Elena n’a plus quitté le pays et lutte désormais pour rétablir la justice en Argentine. Au-delà de cette volonté d’honorer la mémoire historique, Elena souhaite également développer un véritable esprit de citoyenneté auprès des élèves.

L’objectif de son intervention était d’éveiller les consciences en montrant que les événements historiques peuvent se reproduire de différentes manières et qu’il est important que chaque personne s’implique individuellement et collectivement pour vivre dans la paix et la tolérance.

L’échange (en français) entre Elena et les élèves a été très émouvant et enrichissant ; celle-ci a répondu à toutes les questions et a démontré qu’il était important d’avoir un esprit critique. Ces derniers ont été impressionnés par sa force de caractère et sa volonté de faire changer les choses. Ils ont été extrêmement reconnaissants et lui ont posé plusieurs questions encore à la fin de l’intervention.

Voir en ligne : El testimonio de Elena desde Francia