Le latin et le grec à Joliot-Curie, une présentation

(actualisé le ) par admin

LE LATIN ET LE GREC À JOLIOT-CURIE
 
Pourquoi choisir de continuer ou de commencer une langue ancienne en seconde ? 

  • D’un point de vue culturel, l’étude des littératures et civilisations antiques sont un excellent complément pour votre culture générale.
  • Du point de vue de la construction d’une réflexion personnelle et d’une pensée critique, la compréhension des enjeux politiques, philosophiques ou religieux de l’antiquité vous amène bien souvent à prendre le recul nécessaire à l’analyse du monde moderne.
  • D’un point de vue linguistique, étudier le latin comme le grec permet d’affermir la maîtrise de la langue française et de se forger une forme d’intelligence grammaticale, utile pour l’apprentissage de toute autre langue.
  • Pour les sciences, le latin et le grec sont également une aide précieuse pour une meilleure compréhension des termes techniques compliqués et pour l’entraînement permanent à la logique et à la rigueur qu’ils procurent.
  • Enfin, être latiniste ou helléniste, c’est certes avoir quelques heures supplémentaires dans son emploi du temps mais elles sont bien souvent des moments agréables : les effectifs réduits permettent une décontraction et une sérénité appréciable dans une journée au lycée. C’est aussi des sorties fréquentes et parfois même des voyages. Avoir pratiqué une langue ancienne au lycée est également un élément apprécié dans les dossiers de candidatures à certaines filières sélectives après le baccalauréat. 

En pratique :

  • En seconde : Les Langues et Cultures de l’Antiquité (LCA) sont une option, qui peut être choisie par tous les élèves, même ceux des classes européennes. Les débutants sont les bienvenus dans les deux langues. Les élèves participant à la classe « théâtre et humanités » sont prioritaires pour les inscriptions.
  • Combien d’heures ? Selon les effectifs, les élèves disposent de 2h ou 3h de cours par semaine.
  • Latin ou Grec ? Les deux langues sont ouvertes aux débutants, comme à ceux qui souhaitent poursuivre l’enseignement commencé au collège. Il faut savoir que, contrairement aux apparences, le grec n’est pas plus difficile que le latin et qu’il ne se commence qu’en troisième : en tant que débutant, vous aurez donc moins d’écart de niveau par rapport au reste de la classe en choisissant cette langue.
  • Que fait-on en cours ? En seconde, on commence par (re)voir les bases, puis on se lance dans différents exercices de traduction pour un contact direct avec les auteurs antiques. En parallèle, des séances dédiées à la civilisation sont consacrées à des recherches personnelles ou en groupe, ainsi qu’à l’étude de la civilisation antique (histoire, art, littérature, mode de vie...).
  • Faudra-t-il travailler ? Un peu tout de même, surtout si vous êtes débutant. Mais pas de panique, la plupart du travail a lieu en classe.
  • Peut-on arrêter quand on veut ? Oui et non : on peut arrêter à la fin de chaque année scolaire, mais pas en cours d’année.
  • Et après la seconde ?
    • Le latin et/ou le grec peuvent être poursuivis en OPTION en première et terminale générales. Les LCA sont prises en compte avec un coefficient de trois dans la note de contrôle continu avec deux à trois heures de cours par semaine selon les effectifs. Elles sont cumulables entre elles ou avec une autre option.
    • Les LCA peuvent être choisies en enseignement de spécialité, à raison de 4h par semaine en première et 6h en terminale.