Site de l'académie de Versailles

Accueil > Formations > Classes Préparatoires > La vie de la prépa > Evénements culturels > Conférence de Jean-François Balaudé

Conférence de Jean-François Balaudé

Philosophie Lettres Supérieures et Première supérieure, Lycée Joliot-Curie Nanterre

Jean-François Balaudé
professeur de philosophie antique à l’université Paris Ouest, Nanterre / La Défense
a proposé une conférence intitulée
Le « théâtre du monde ». Les sources antiques d’une métaphore baroque
le mardi 26 janvier 2010, de 11h15 à 12h15 en salle des Nations

Démocrite, 68B115 Diels-Kranz
« Le monde est une scène, la vie l’accès au théâtre. Tu es entré, tu as vu, tu es sorti.
Le monde est changement, la vie opinion. »

Bion de Borysthène
Télès, 2, 5 : « De même qu’il faut, pour le bon acteur, bien jouer son rôle quel que soit celui que lui ait attribué le poète, de même pour l’homme de bien, quel que soit celui que lui ait attribué la Fortune. C’est elle en effet, dit Bion, qui, telle une poétesse, attribue tantôt un premier rôle, tantôt un second rôle ; tantôt un rôle de roi, tantôt un rôle de mendiant. Ne t’avise donc pas, si tu es le second rôle, de vouloir le premier rôle : si tu t’y risques, ta prestation sera inappropriée (anarmoston). »
Télès, 6, 52 : « La Fortune, comme une poétesse, crée des rôles de toutes sortes : le rôle du naufragé, du mendiant, de l’exilé, de l’homme connu, de l’homme inconnu. L’homme de bien doit donc bien jouer le rôle qu’elle lui a attribué, quel qu’il soit. Tu es devenu naufragé : joue bien le naufragé ; tu es devenu pauvre, de riche que tu étais : joue bien le pauvre. »
Télès, 2, 16 : « De même qu’un bon acteur joue bien le prologue, bien le milieu et bien le dénouement de la pièce, de même l’honnête homme joue bien le début, bien le milieu et bien la fin de la vie. »

Épictète, Manuel, c. 17.
« Rappelle-toi que tu es l’acteur d’un drame qui est tel que le veut son auteur : ton rôle sera court s’il veut qu’il soit court, long s’il veut qu’il soit long. S’il veut que tu joues un mendiant, c’est afin que tu joues ce rôle avec talent. Et aussi s’il veut que tu joues un boiteux, un haut responsable, un simple particulier. Car ce qui te revient, c’est de bien jouer le personnage qu’il t’a confié. Quant à le choisir, c’est à un autre que cela revient. »


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Joliot Curie - Nanterre (académie de Versailles)
Directeur de publication : Madame MOTTA GARCIA