Histoire Faire de l’histoire en classes préparatoires littéraires

(actualisé le )

En Hypokhâgne

La première année de Lettres Supérieures est consacrée à :

  1. la bonne maîtrise de la dissertation à l’écrit comme à l’oral : la « colle » en temps limité donne à l’examinateur l’occasion de juger la capacité de l’élève à réagir rapidement à un sujet, à trouver une problématique orientant le plan.
  2. acquérir une culture par une meilleure connaissance des événements dans 3 des 4 périodes de l’histoire (Ancienne, Médiévale, Moderne et Contemporaine).

En Khâgne

Les méthodes expérimentées en 1ère année sont mises en oeuvre en Première Supérieure. Le programme est fixé par l’ENS-Lyon et change tous les ans. Il est généralement connu fin mai, début juin.

  1. Les non optionnaires H/G suivent 2 heures hebdomadaires de cours en histoire contemporaine (c’est le tronc commun). L’épreuve finale est une dissertation (6 heures).
    Ex. Le thème étudié en 2019/2020 : La Chine, du traité de Nankin à la proclamation de la république populaire 1842-1949
  2. Les optionnaires H/G disposent en plus de 4 heures hebdomadaires (2 H de cours, 2 H de commentaire de document) sur deux questions différentes.
    Ex. pour 2019-2020 : Histoire ancienne : Pratiques et croyances religieuses des Grecs à l’époque classique (Ve-IVe siècle av. J.-C.) ; Histoire médiévale : La société autour de l’an mil (Occident chrétien, v.950 – v. 1050)

Les programmes sont cohérents d’une année sur l’autre : les élèves, pour obtenir leurs ECTS en université sont tenus d’avoir étudié un thème dans les 4 périodes.